Comparatif des prépas

+ Tu seras mieux aux
Ateliers de Sèvres si...
 
Tu ressens le besoin d’être encadré dans une structure académique classique : rythmes scolaire dans des classes traditionnelles, emploi du temps heure par heure.
Le Vrai +  Matériel et équipement au top
- Les défauts de Sèvres
Sur 100 reçus au concours de l'ENSBA Paris en 2019, 33 viennent de Sèvres, mais pour plusieurs centaines de candidats présentés, dont nombre de redoublants. C'est le pourcentage de réussite le plus faible de France, raison pour laquelle l'école ne publie plus ses pourcentages.
Le Vrai - Anciennement une référence, l'école a été vendue à un grand groupe étranger et fait aujourd'hui polémique.
+ Tu seras mieux à Prép'Art si...
Tu ressens le besoin d'être dans un environnement dense de plusieurs centaines d'élèves trans-disciplinaires (graphisme, architecture, etc).
Le Vrai +  Une connaissance de l'attente des jurys de Beaux-Arts. Indéniablement une bonne école.
- Les défauts de
Prép'Art
 
Aucune sélection à l'entrée (plus de 400 élèves).
Comme dans toutes les grandes structures, le suivi individuel ne peut naturellement pas être personnalisé.
Le Vrai - Le peu de temps disponible à l'interaction prof/élève.
+ Tu seras mieux dans les prépas publiques de l'Appea si...
 
Tu as besoin de tester pour le minimum de frais ton désir de t’engager dans la voie artistique.
Le Vrai +  400 € seulement environ.
- Les défauts de l'Appea
Il n'y en a pas beaucoup. Durant les ateliers spécifiques et dans certaines écoles, tu peux être mélangé avec des personnes de tous âges qui sont en ateliers loisirs et des gens qui n'ont pas les mêmes objectifs que toi (archi, design)
Le Vrai - Il y a très peu de places et les résultats d'admission n'arrivent qu'en juin et juillet. Difficile de se retourner après un refus.
+ Tu seras mieux à Starter si...
 
Tu préfères recevoir un enseignement individualisé, dans une classe à taille humaine d’une douzaine d’élèves seulement.
 
Tu veux évoluer dans un véritable espace de travail ouvert non-stop dans des ateliers d’artistes, au milieu d’artistes professionnels qui vivent de leur art.
 
Le Vrai +  Un taux de réussite inégalé
- Les défauts de Starter 
 

Petit groupe, donc il faut savoir s'intégrer.
 
Même si les professeurs sont diplômés des Beaux-Arts et à ce titre aptes à l’enseignement, ce ne sont pas des pédagogues professionnels, ce sont des artistes.
Le Vrai - Une méthode qui, par l'interaction permanente avec les enseignants, demande un investissement personnel puissant et sans concession, qui peut être difficile à digérer.
 
Ces écoles sont expérimentées et reconnues, elles vous offrent de très bonnes chances d’atteindre vos objectifs.
Elles sont évidemment différentes dans leurs approches et c’est ce que nous soulignons ici.
Peut-on tenter les concours sans prépa ?
Oui mais...
- Il te faut accepter d'entrer en concurrence avec environ 2000 élèves de prépa qui auront passé leur année à ne faire que ça, encadrés par des professeurs qui savent ce qui est attendu aux concours.
- Même si tu es pris, tu auras une année de pratique intensive de moins que les autres, et il faudra combler ce différentiel d'une manière ou d'une autre.
- Le pourcentage de réussite est très faible (1% à Paris en 2019)
- Le nombre de tentatives aux concours est limité.
- Sommes nous objectifs ?
Starter refuse plus de candidats qu'il n'en accepte. Nous n'avons donc aucun intérêt commercial à t'inciter à faire une prépa.
Prise de rendez-vous
& Renseignements

Établissement d'enseignement supérieur privé

111, rue Saint Honoré 75001 Paris

01 42 36 32 12

 

 

© 2015 - Sarl Starter            Plan du site        Mentions légales

Les partenaires